A l’ occasion de la célébration de la journée internationale de la santé sexuelle le 04 septembre de chaque année, le fondateur de l’observatoire tunisien des couples et de la famille et membre de l’association internationale de la santé sexuelle, Hichem Chérif, a appelé, mercredi, les candidats aux élections présidentielle et législatives de 2019 à intégrer dans leurs programmes électoraux l’éducation sexuelle.

Dans un communiqué parvenu à l’agence TAP, le responsable a souligné l’importance d’intégrer officiellement l’éducation sexuelle dans les programmes d’enseignement à partir du préscolaire et de la première année primaire.

Il a aussi appelé à l’élaboration d’un programme national pour la protection des enfants de la violence sexuelle, familiale et économique outre la mise en place d’un plan national de santé sexuelle des citoyens tunisiens qui aurait, selon lui, un impact important sur le développement économique et le développement durable.

Hichem Cherif a, en outre, appelé à la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre le phénomène de divorce et la révision de certains articles de la loi sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Il a, par ailleurs, lancé un appel au prochain gouvernement pour décréter officiellement le 04 septembre de chaque année ” journée internationale de la santé sexuelle “.

A noter que les assises nationales de l’éducation familiale et sexuelle seront organisées en Tunisie à la fin de l’année en cours en partenariat avec des associations de la société civile actives dans le domaine de la santé sexuelle et mentale des enfants et en présence d’experts de l’Amérique du Nord et des pays scandinaves.