La députée Parti destourien Libre Abir Moussi a assuré mercredi, que « rien ne lui interdit de se présenter à la présidence du nouveau parlement. » assurant qu’elle a prêté serment.
Le professeur en droit constitutionnel Jawher ben Mbarek a déclaré que «Abir Moussi n’a plus le droit de candidater à la présidence du parlement pour non-prestation de serment. »
Rappelons que Abir Moussi a contesté le processus de prestation de serment à cause de l’absence certains députés.
Par ailleurs, l’envoyé de Shems FM au parlement a indiqué que Abir Moussi a prêté serment, avec d’autres députés, après le départ de Rached Ghanouchi, le président de la séance inaugurale de la nouvelle session parlementaire 2019-2024.
La députée assure avoir filmé son processus de prestation de serment.