Les parties prenantes dans l'industrie de la radio tunisienne et les experts de la radiodiffusion du monde arabe se sont réunis à Tunis le mois dernier pour discuter des opportunités offertes par DAB + aux secteurs de la radio, de la fabrication, de la vente au détail et de l'automobile. Voici un rapport détaillé effectué par broadcastprome.com
Organisé par l'Union de radiodiffusion des États arabes en partenariat avec WorldDAB, l'atelier a rassemblé des intervenants du ministère tunisien de la Communication, du ministère du Commerce, de l'opérateur du réseau national de radiodiffusion en Tunisie et de l'Office national de la télédiffusion (ONT), ainsi que des représentants du régulateur audiovisuel, des détaillants, des récepteurs, des constructeurs automobiles et des directeurs de l’ASBU.

Abdelrahim Soulaiman, directeur général de l'ASBU, a ouvert l'atelier en soulignant l'importance de la révolution numérique à travers les États arabes, évoquant le printemps arabe et d'autres tournants décisifs de l'histoire récente qui ont entraîné des changements importants dans l'industrie audiovisuelle en Tunisie.
Il a souligné les avantages d'une évolution vers la radio numérique DAB +, notamment en ce qui concerne l'offre de services à plus forte valeur en plus d’un moindre coût. Il a souligné que le moment est venu pour que l'industrie de la radio s'engage dans un avenir numérique.
Soulignant ses coûts réduits par rapport aux émissions FM et le nombre croissant de récepteurs DAB + disponibles pour les consommateurs dans et en dehors de la voiture, Soulaiman a souligné l'importance di développement d’un modèle arabe pour le déploiement de la radio numérique, qui comprend une stratégie marketing appropriée.

Dhaker Baccouch, PDG de l'ONT, a également confirmé que la numérisation de la radio tunisienne faisait partie d'un plan stratégique national visant à assurer des services supplémentaires de diffusion, une réduction des coûts et de nouvelles opportunités d'investissement. Il a souligné que la collaboration et la coordination entre les ministères, les industries et les acteurs commerciaux nécessiteraient d’abord un nombre important d’auditeurs et une interaction accrues avec le public.
Baccouch a réitéré le souhait de la Haute autorité indépendante pour la communication audiovisuelle (HAICA) d'étendre les services nationaux et de mettre en service au total 30 services DAB + nationaux d'ici janvier 2021.
Sofien Jelili, directrice adjointe de la mise en œuvre à l'ONT, a évoqué la construction d’un multiplex couvrant 51% des 11 millions d'habitants de la Tunisie.
Le multiplex héberge actuellement 18 stations DAB + et couvre Tunis ainsi que d'autres régions du nord-est du pays - notamment Ariana, Ben Arous, Nabeul, Sousse, Monastir, Manouba, Zaghouan, Bizerte et Mahdia - tandis que la deuxième phase verra DAB + s'étendre sur quatre nouveaux sites, à savoir Aïn Draham, Goraa (Beja), Trozza (Kairouan) et Ghraba (Sfax).