Le journaliste Zied Krichen a souligné que sa rencontre ce mercredi au Palais Dar Dhiafa à Carthage avec le chef du gouvernement désigné Habib Jemli, a abordé les préoccupations du secteur de l’information et les craintes qui s’y rattachent.

Dans une déclaration aux médias, Krichen a indiqué avoir mis l’accent au cours de l’entretien sur l’importance qu’il y ait une presse libre et indépendante, soulignant, dans ce sens, que la presse joue un rôle fondamental dans le processus de transition démocratique.

Et d’ajouter que cette rencontre a été l’occasion aussi d’évoquer les préoccupations des citoyens tunisiens et leurs craintes face au climat dans lequel se déroulent les concertations autour de la formation du nouveau gouvernement ainsi que les efforts à mener pour rétablir la confiance du citoyen.

Par ailleurs, Krichen a affirmé que les questions portant sur la formation du gouvernement et la création d’une commission chargée de former un cabinet restreint ou un gouvernement de compétences, n’ont pas été abordées lors de cette rencontre. L’entretien a porté uniquement sur les moyens de rétablir la confiance du citoyen, a-t-il assuré.

Il est à noter que le chef du gouvernement désigné, Habib Jamli avait entamé, lundi dernier, les concertations pour la formation de l’équipe gouvernementale, avec les partis politiques, les organisations et les compétences nationales.