Les infractions liées à l’usage des voitures administratives ont enregistré une baisse significative en 2019 (période de 10 mois) atteignant 3,47% contre 3,75% en 2018 et 4,8% en 2017 grâce au renforcement des patrouilles de contrôle.

Selon un communiqué du ministère des Domaines de l’Etat et des affaires foncières rendu public vendredi, ce résultat a été aussi favorisé par l’application d’amendes aux contrevenants en vertu du décret gouvernemental n° 647 du 26 mai 2017 concernant le contrôle de l’utilisation des voitures administratives.

Le programme d’intervention du ministère des Domaines de l’Etat et des affaires foncières a été axé sur une nouvelle approche qui consiste à procéder au contrôle de la gestion du parc auto dans les différents services de l’Etat, des établissements et des entreprises publiques et ce dans le cadre de la bonne gouvernance de la gestion des véhicules administratifs, lit-on de même source.

Le ministère des Domaines de l’Etat et des affaires foncières mène des actions de sensibilisation dans les médias et à travers les réseaux sociaux dans le but de faire respecter la règlementation en vigueur par les utilisateurs des voitures administratives, ajoute le communiqué.