Réuni, jeudi, le conseil national du parti du Courant démocrate (Attayar) a décidé, à la majorité des voix, de voter la confiance au gouvernement d’Elyes Fakhfakh, a affirmé Ghazi Chaouachi, dirigeant au parti.

Selon Chaouachi, trois portefeuilles ministériels seraient attribués à cette formation politique. Il s’agit du ministère de la Réforme administrative et de la lutte contre la corruption, du ministère des Domaines de l’Etat et des affaires foncières et du ministère de l’Education nationale.

D’après lui, le premier ministère sera dirigé par Mohamed Abbou, le deuxième par lui-même alors que le troisième département sera dirigé par Mohamed Hamdi.

” Le Conseil national du parti a approuvé ces candidatures à la majorité des voix “, a-t-il précisé dans une déclaration à TAP, soulignant que son parti avait levé des réserves sur certains “indépendants”, proposés par le chef du gouvernement désigné.

“Elyes Fakhfakh devrait réagir de manière positive avec la position du parti”, a-t-il ajouté, assurant que les élus d’Attayar poursuivront leur rôle de contrôle sur le rendement du gouvernement.

Le chef du gouvernement désigné Elyes Fakhfakh devra présenter aujourd’hui à 18h00, au président de la République, Kais Saied, le bilan final de ses concertations avec les partis et les blocs parlementaires associés aux concertations sur le futur gouvernement

Le président de la République Kais Saied avait chargé, le 20 janvier dernier, Elyes Fakhfakh de former le gouvernement. Cette désignation intervient après le rejet, le 10 janvier 2020, du gouvernement Habib Jemli par le parlement.

Fakhfakh avait entamé des concertations avec les partis politiques, les groupes parlementaires, les organisations nationales et plusieurs personnalités pour accélérer la formation du gouvernement.