L’actuel ministre des Affaires religieuses, Ahmed Adhoum est proposé au même poste dans l’équipe gouvernementale annoncée mercredi par Elyes Kakhfakh, désigné de la formation du gouvernement.

Né en juillet 1954 à Kairouan, Adhoum est titulaire d’une maîtrise en droit en 1977, Adhoum est magistrat depuis 1978.

Il a été nommé juge au Tribunal cantonal de Kairouan en 1984, avant sa nomination en tant que président du Tribunal de première instance de la région, puis président du Tribunal de première instance de Mahdia (16 septembre 1989).

Le 16 septembre 1995, Adhoum a été nommé président du Tribunal de première instance de Monastir, puis premier président de la Cour d’appel de Bizerte (16 septembre 2000).

Il a été nommé le 28 janvier 2011, secrétaire d’État auprès du ministre des finances chargé des domaines de l’État.

Adhoum a occupé le poste de ministre des domaines de l’État avant sa désignation, en mars 2012, médiateur administratif.

En mars 2014, il a été désigné à la tête du Haut comité de contrôle administratif et financier.

Ahmed Adhoum est marié et père de 3 enfants.