A la fin de son discours à la plénière de vote de confiance, le chef du gouvernement désigné Elyes Fakhfakh a adressé des messages aux partis politiques, aux organisations nationales, aux jeunes, aux femmes, aux intellectuels, aux besoins spécifiques et aux médias.
Fakhfakh s’est engagé à ne pas contrôler les journalistes, dans son message adressé aux médias. « Vous êtes le quatrième pouvoir, exercez votre travail avec liberté et sans contrôle. »a-t-il déclaré.