Le président de la République Kais Saied a décidé d’accorder une grâce spéciale en faveur de 1420 détenus.
En vertu de cette mesure, ils seront tous libérés, indique mardi un communiqué de la présidence de la République, précisant qu’il s’agit d’une liste complémentaire faisant bénéficier des détenus d’'une grâce spéciale en moins de deux semaines.
Cette mesure intervient à l’issue de l’audience accordée, ce mardi, par le chef de l’Etat à la ministre de la Justice Thoraya Jeribi qui lui a présenté un rapport sur les résultats des travaux de la commission de grâce spéciale, en présence des membres de la commission. La commission a examiné les dossiers de 2022 détenus, ajoute la même source.
Rappelons que Kais Saied avait décidé à l’occasion du 64ème anniversaire de l’Indépendance, d’accorder une grâce spéciale à 1856 détenus dont 670 d’entre eux ont été libérés et les autres ont bénéficié d’une réduction de peine.
Le 19 mars dernier, le président de la République avait appelé la commission de grâce spéciale à examiner une liste complémentaire des dossiers de détenus pour étudier la possibilité de les gracier en vue de lutter contre la surpopulation carcérale et préserver la santé des Tunisiens.
Il avait également donné ses instructions pour veiller à la désinfection des unités pénitentiaires et à soutenir les efforts des unités sanitaires privées dans le cadre de la prévention contre la propagation du coronavirus