Le ministère des Affaires religieuses a décidé de suspendre, temporairement, trois cadres religieux de leurs fonctions pour non-respect des consignes de confinement total sanitaire et de l’interdiction d’accomplir les prières collectives.

Dans un communiqué rendu public vendredi, le ministère a renouvelé sa détermination d’appliquer les décisions à cet effet et de prendre toutes les dispositions nécessaires et immédiates contre tout dépassement avéré.

Il a rappelé que les décisions relatives au confinement et à la suspension de la prière collective s’inscrivent dans le cadre de la préservation de la sécurité nationale et des vies humaines.