Le ministère public a ordonné de placer en garde à vue, jusqu’au 6 avril courant, 195 individus pour avoir commis des délits relatifs à la violation du confinement total et de du couvre-feu, a indiqué Mohsen Dali, responsable de l’unité d’information et de communication au Tribunal de première instance de Tunis et substitut du Procureur de la République.

Le parquet a émis des mandats de dépôt à l’encontre de 74 personnes et décidé de poursuivre en justice 121 autres laissées en liberté et ce, depuis le 23 mars dernier, a-t-il ajouté mardi, dans une déclaration à l’agence TAP.

S’agissant des spéculateurs, Dali a fait savoir que le nombre de mandats de dépôt s’élève, jusqu’à lundi dernier, à 5.

Le conseil de sécurité nationale avait décidé de prolonger la période du confinement total de deux semaines à partir du dimanche 5 avril. Le 18 mars, le couvre-feu a été décrété de 18h à 6h afin de de renforcer les mesures de la lutte contre le Coronavirus (Covid-19).