Un arrêté du ministre de l’Education daté du 12 mai 2020, complétant l’arrêté du 24 avril 2008, relatif au régime de l’examen du baccalauréat vient d’être publié au Journal officiel de la république tunisienne (JORT).

Selon ce texte de loi, durant l’année scolaire 2019/2020 et à titre exceptionnel, les épreuves pratiques à l’examen du baccalauréat sont évaluées comme suit :Pour les élèves des lycées publics et privés, la moyenne annuelle des travaux pratiques en matière de la technologie, est calculée comme note finale de la matière à l’examen du baccalauréat.

Pour les candidats à titre individuel, la note obtenue aux travaux pratiques en matière de la technologie à la dernière session à laquelle le candidat a participé, est calculée comme note finale à la matière à l’examen du baccalauréat.

Par ailleurs, pour l’épreuve de la matière de l’éducation musicale, la note obtenue à l’épreuve écrite à l’examen du baccalauréat, est calculée comme note finale de la matière à l’examen du baccalauréat.

Quant à l’épreuve de la matière de réalisation d’un projet (seulement pour les candidats à titre individuel), la note obtenue à la dernière session à laquelle le candidat a participé, est calculée comme note finale de la matière à l’examen du baccalauréat.

Pour ce qui est de l’épreuve de la matière de l’informatique (pour toute filière à l’exception de la filière des sciences informatiques), la note obtenue à l’épreuve écrite à l’examen du baccalauréat, est calculée comme note finale de la matière à l’examen du baccalauréat.