Le ministère de l’Education a autorisé les différents lycées du pays à organiser des cours de soutien, de rattrapage et des cours particuliers pour les candidats au baccalauréat, selon une note émise par le ministère.

La note que le directeur général de l’enseignement de base et de l’enseignement secondaire au ministère de l’Education, Hatem Amara, a adressée, jeudi 4 juin, aux commissaires régionaux de l’éducation met l’accent sur la nécessité de respecter le protocole sanitaire relatif à l’organisation de ces cours.

Ces séances doivent être dispensées en dehors des heures de classe et ne doivent pas être exploités pour terminer le programme scolaire officiel.

Suspendus pendant la période de confinement sanitaire en prévention de la propagation de la Covid-19, les cours en présentiel ont repris pour les classes de terminale.