Le président du syndicat Tunisien des médecins du secteur privé, Samir Chtourou a déclaré, mercredi que le syndicat a décidé de reporter l’application des accords à coûts élevés pour la CNAM et l’élaboration d’une nouvelle convention.

Chtourou a indiqué à l’Agence TAP que le syndicat est prêt à reporter sa demande relative à l’augmentation des tarifs des soins, prévue le 1er juillet au 1er janvier 2021 et de revenir à la table des négociations pour l’élaboration d’une nouvelle relation contractuelle dans deux semaines au plus tard.

Cette nouvelle convention permettra d’organiser la relation contractuelle entre les médecins du secteur privé et la CNAM, d’autant ”que toutes les parties se sont mis d’accord sur les divers points de la convention” a-t-il observé.

Il a précisé que le syndicat des médecins du secteur privé avait entamé en 2018 des négociations avec la CNAM ayant abouti à l’approbation de la convention dans sa totalité à l’exception d’un seul article, qui a fait l’objet d’un désaccord.