Le président du bloc parlementaire Qalb Tounes Oussema Khelifi a révélé que « des pressions sont exercés sur le ministres de l’Environnement pour qu’il ne se présente devant la commission de la réforme administrative et de la lutte contre la corruption. »
Khelifi a ajouté que « des pressions sont exercées sur l’opposition afin d’entraver la formation de la commission d’enquête dans l’affaire de conflit d’intérêts du chef du gouvernement Elyes Fkhfakh. »