Les voyageurs tunisiens et leurs conjoints étrangers ou les étrangers qui résident en Tunisie, seront dispensés de l’obligation de présenter un test RT-PCR, s'ils viennent de pays où ils ne peuvent pas effectuer ce type d’analyse, a annoncé, vendredi, la présidence du Gouvernement.

Cette mesure concerne les pays où la propagation du virus est moyenne, ou le reste des pays, à condition que ces voyageurs passent une période de confinement obligatoire de 10 jours à leurs propres frais, dans un centre de confinement dédié, selon un communiqué publié par la présidence du Gouvernement, concernant l'assouplissement des mesures relatives à l'ouverture des frontières terrestres, maritimes et aériennes.

"Une liste des centres de confinement sera rendue publique sur les portails officiels des ambassades et consulats tunisiens à l’étranger".

«En cas d’un empêchement justifié, il est permis aux Tunisiens à l’étranger, de ne pas présenter un test RT-PCR, à condition d’obtenir une autorisation du ministère de la Santé».

"Les enfants âgés de 12 ans ou moins, seront exonérés de présenter un test RT-PCR. Ceux parmi eux, qui arrivent de pays à forte propagation du virus, peuvent rester en auto-isolement en compagnie de l’un des parents, dans un lieu de confinement obligatoire".

"Les mesures relatives à la meilleure situation épidémiologique du pays d’accueil, en vigueur durant les 7 jours précédant la date du voyage, seront appliquées aux arrivants".

"La nouvelle classification de la situation épidémiologique annoncée par l’Observatoire des maladies nouvelles et émergentes, en ce qui concerne les mesures de confinement, sera appliquée à compter du jour suivant, la date de sa publication" .

Le retour des familles tunisiennes et mixtes, et l’ensemble des Tunisiens bloqués en Libye et en Algérie sera assuré, à travers les frontières terrestres sur différents contingents, a encore, indiqué la présidence du gouvernement. 

(TAP)