Le chef de l’Etat Kais Saied a signé, lundi, un décret présidentiel portant octroi de la nationalité tunisienne à 135 individus dont 34 palestiniens, a affirmé à la Tap, une source responsable à la présidence de la République.

” L’octroi de la nationalité tunisienne à 34 palestiniens traduit la détermination du président Kais Saied à soutenir la cause palestinienne et ne porte, en aucun cas, atteinte au droit au retour des réfugiés palestiniens, apprend-on de même source.

Les autres personnes qui ont bénéficié de ce privilège portaient la nationalité arabe et africaine, fait savoir la même source, ajoutant que la loi tunisienne permet l’obtention de la double nationalité.

Pour le président Kais Saied, l’octroi de la nationalité tunisienne à ces demandeurs est un droit humanitaire particulièrement pour ceux qui disposaient d’un titre de long séjour.

” La loi tunisienne ne pose pas des conditions bien précises pour l’octroi de la nationalité “, a fait observer le président, cité dans le même communiqué.

Nabil Bradai est le dernier étranger résident en Tunisie à avoir bénéficié de la nationalité tunisienne au début des années 1990, sans compter ceux du monde du sport, durant ces décennies précédentes.