La présidente du Parti destourien Libre Abir Moussi a révélé que « le mouvement Ennahdha est formé contrairement aux formules juridiques. »
Elle a ajouté que «un recours va être déposée contre la licence du parti auprès du tribunal administratif. »
Lors d’une conférence de presse, Moussi a indiqué que « le dossier a été procuré par le ministère des Droits de l’Homme et des institutions constitutionnels suite à une demande d’accès à l’information. Il s’est avéré qu’il est incomplet et illégal. »