Le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh, s’est entretenu, mardi, au Palais du gouvernement à la Kasbah, avec le président du Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), Youssef Bouzakher.
Bouzakher a indiqué que la rencontre a porté sur les moyens de relever les défis posés au pouvoir judiciaire en relation avec la politique pénale de l’Etat et les lois fondamentales organisant le pouvoir judiciaire.

Le chef du gouvernement a, pour sa part, mis l’accent sur l’importance du rôle du CSM dans le renforcement de l’indépendance du pouvoir judiciaire et l’impératif d’oeuvrer au bon fonctionnement de la justice, indique la présidence du gouvernement.

Fakhfakh a, également, évoqué la nécessité de fournir les conditions et les moyens nécessaires pour permettre à la Justice de remplir ses missions.

L’entretien a abordé, également, les priorités du moment, notamment celles qui concernent l’inspection générale des affaires judiciaires, la loi organique des magistrats et le code de justice administrative.