Le président du Conseil Echoura du mouvement Ennahdha Abdelkerim Harouni a déclaré que « le mouvement tend la main à toutes les parties sans exception, et appelle aux négociations pour sortir de la crise. »
Harouni a ajouté, lors d’une conférence de presse lundi 13 juillet, que « Ennahdha n’est pas responsable de la crise que traverse le pays. » il a assuré que « le mouvement sera une partie de la solution. »
Harouni a appelé par ailleurs, « toutes les parties à collaborer afin de trouver une solution à cette crise. »