Le président du parlement Rached Ghanouchi a déclaré jeudi 30 juillet : « nous soutiendrons le chef du gouvernement chargé de former le gouvernement. »
« Nous voulons qu’il, ainsi que le président de la République, réussissent. »a-t-il ajouté.
Lors d’un point de presse tenu, suite à la séance plénière consacrée au vote de motion de censure contre lui, Ghanouchi a ajouté : « la Tunisie est seul pays qui doit avoir une seule politique et un seul plan. »
Il a indiqué que « le parlement est prêt à collaborer avec la présidence de la République, symbole de souveraineté. »