La Belgique, l’Espagne, la Suisse et la Chine ont été retirées de la liste verte et incluses dans la liste orange selon la nouvelle mise à jour de la classification des pays basée sur le niveau de risque épidémiologique du Coronavirus, publiée mercredi 29 juillet 2020, par le ministère de la Santé.

La liste verte des pays qui ont réussi à contrôler l’épidémie (faible propagation du virus) sont restés stables (78 pays contre 79 pays dans la mise à jour publiée le 23 juillet courant).

Selon la mise à jour hebdomadaire élaborée par l’Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes qui repose sur des critères scientifiques et des indicateurs épidémiologiques basés sur les différentes sources de données utilisées par les différentes instances internationales, la liste orange est demeurée stable avec 43 pays contre 44 dans la mise à jour précédente.

L’Autriche, Djibouti, la Mongolie et l’île de Guam sont revenus sur la liste verte après avoir été inclus la semaine dernière sur la liste orange. La Jordanie est le seul pays arabe qui figure actuellement sur la liste verte.

En ce qui concerne les pays européens, la liste verte comprend, notamment, l’Allemagne, l’Autriche, la Finlande, la France, l’Irlande, l’Islande, l’Italie, le Luxembourg, Malte, Monaco et les Pays-Bas.

La liste orange comprend, notamment, la Belgique, l’Espagne, la Grèce, les Emirats Arabes Unis, le Maroc, le Portugal, la Pologne, la Suède, le Japon, le Cameroun, le Canada.

Le comité scientifique de lutte contre le Covid-19 avait déterminé trois classifications de pays en fonction du niveau de prévalence de l’épidémie (verte, orange et rouge). Après l’ouverture des frontières le 27 juin 2020, les personnes en provenance des pays classés “verts” (faible propagation de l’épidémie), ne sont pas tenues de fournir un test de laboratoire négatif et ne sont pas placées en quarantaine.

Les voyageurs en provenance des pays classés sur la liste orange sont tenus de fournir un test de laboratoire négatif (72 heures à la date du premier embarquement et 120 heures à l’arrivée) et sont soumis à un auto-isolement à domicile pendant une période de 7 jours s’ils ne présentent pas de signes et à 14 jours en cas d’apparition de symptômes du Covid-19 sur la personne concernée.

Les frais du test RT-PCR sont à la charge des personnes en provenance des pays classés sur la liste orange si elles demandent la levée de la quarantaine après 7 jours.

Toutes les personnes en provenance des pays classés dans la zones rouge sont obligés de fournir un test de laboratoire négatif et sont placées dans des centres de quarantaine obligatoire choisis par le comité de confinement et ce pour une période de 7 jours (à la charge du voyageur).

Si les tests de laboratoire effectués entre le cinquième et le septième jour s’avèrent négatifs, les personnes concernées sont tenus à l’auto-isolement pendant 7 jours.