Le ministère des Affaires religieuses a de nouveau appelé les fidèles des mosquées à l’impératif de se conformer au protocole sanitaire anti-covid.

L’appel du département des Affaires religieuses intervient suite à l’enregistrement, lors des deux derniers jours, de cas de contamination avérée parmi les cadres des mosquées, ce qui a entrainé la suspension de la prière dans ces lieux de culte pour des nécessités de stérilisation et d’hygiène.

Dans un communiqué rendu public vendredi, le ministère a souligné l’impératif pour les fidèles de faire leur ablutions à domicile, de ramener leur propre tapis de prière, de porter les masques de protection et d’éviter la poignée de main.

L’objectif pour le département, est de garder ces lieux de culte ouverts tout en assurant la sécurité des cadres de mosquées et des fidèles.

Le ministère des affaires religieuses a fait valoir la compréhension et les sacrifices de toutes les parties intervenantes lors de la dernière période ce qui a permis de préserver les mosquées et de faire en sorte qu’elles ne se transforment pas en des lieux de contamination par le virus.