Dans un discours prononcé, lundi, lors de sa présidence le conseil de sécurité nationale, le président de la République a appelé les citoyens à respecter, rigoureusement, le protocole sanitaire, qui a été mis par les ministères de la Santé, de l’Intérieur, des Affaires locales et de l’Environnement.
D’autre part, il a été décidé de permettre aux gouverneurs de décréter le confinement sur le plan régional ou local, en coordination avec les autorités centrales.
Kais Saied a assuré qu’en cas d’augmentation du nombre des contaminations et des décès, un couvre-feu est envisageable dans tout le territoire du pays.