Les chauffeurs de la Société des transports de Tunis (Transtu) ont observé ce matin, une grève inopinée.
Dans ce cadre, le directeur de communication de la Transtu Mohamed Chemli a précisé que « cette grève vient suite au non-achèvement du programme de protection contre la coronavirus dans les bus dans les délais, tels que les cabines de protection. »
Dans une déclaration à Shems Fm, Chemli a assuré que « la direction est engagée dans ce programme,» appelant les agents à donner la direction plus de délais car « le processus d’acquisition des équipements prend du temps. »
Il a ajouté aussi « qu’un ou deux agents sont décédés par la coronavirus, en plus de la contamination d’autres agents à l’instar de tout le pays. »