Habib Ghedira, membre du comité scientifique de lutte contre la coronavirus, a assuré mardi, que « toutes les possibilités sont envisageables pour endiguer la propagation de la coronavirus, » estimant que « l’étape actuelle nécessite de donner la priorité à la sécurité sanitaire avant les libertés, dont la liberté de travail. »