Les exportations de fruits ont régressé de 46%, en volume, à 23867 tonnes et de 35% en valeur à 65,4 milliards de dinars, et ce au cours des 10 premiers mois de 2020 (jusqu’au 26 octobre courant), selon les données publiées mardi, par le Groupement Interprofessionnel des Fruits (Gifruits). 

La baisse des quantités de fruits exportées est due, essentiellement, à la chute des exportations vers nos principaux clients, à savoir la Libye (-53%, à 14746 tonnes), l’Italie (-28%, à 4276 tonnes) et la France (-55%, à 1316 tonnes).
Pour ce qui est des variétés, la baisse des exportations a été remarquée, surtout, au niveau de la pastèque (-49%), de la pêche (-41%), de la grenade (-46%), du raisin (-51%), de la prune (-45%) et de l’abricot (-37%).