« Une action immédiate s’impose pour instaurer la primauté du droit et agir en coordination avec le ministère public pour rouvrir les routes (bloquées) et redémarrer les sites de production », a indiqué, mercredi, le chef du gouvernement Hichem Mechichi lors d’une séance de travail consacrée à l’examen de la situation sécuritaire dans le pays.

« La fermeture des sites de production a rendu difficile le ravitaillement des citoyens en produits de base et a affecté leurs intérêts vitaux ainsi que leur sécurité et la sécurité nationale du pays », lit-on dans un communiqué de la présidence du gouvernement.

Ont pris part à la séance de travail, les ministres de la Défense nationale, Brahim Bertégi, de la Justrice, Mohamed Boussetta et de l’Intérieur, Taouafik Charfeddine.