La spirale inflationniste ne s'est pas calmée de 2010 à 2020 et le déficit du commerce extérieur a pris progressivement de l'ampleur, pour se réduire seulement, sous l'effet de la crise de la COVID- 19, selon les statistiques de l'INS, pour cette décennie.