Le président du bloc parlementaire Qalb Tounes Oussema Khelifi a assuré que « son parti approuve le remaniement ministériel » qui l’a qualifié de « remaniement en profondeur afin de renforcer le gouvernement et trouver des solutions à la situation économique et sociale. »
Quant aux accusations de corruption contre certains ministres, Khelifi a considéré « qu’on ne peut pas parler de corruption qu’aprés la publication de jugement juridique. »
Concernant les émeutes nocturnes, le député a condamné les violences, « sans nier l’existence de problèmes sociaux profonds. »