Le chef du gouvernement Hichem Mechichi a dénoncé les actes de vandalisme nocturnes survenus ces derniers jours dans différentes régions du pays.
Lors d'un discours prononcé dans la soirée du mardi 19 janvier, Mechichi a déclaré que « le droit aux protestations ne doit pas se transformer en actes de vandalisme,» assurant que «le chaos est inacceptable et qu'il va être confronté à la force de la loi.»

Il a assuré par ailleurs, qu’il comprend « la colère et la déception » des jeunes.

« Le gouvernement œuvrera dans les prochains jours à mettre en place un cadre innovant pour que les jeunes puissent soumettre leurs propositions et permettre à l’Etat de surmonter les difficultés. »a-t-il ajouté.