Le député du Courant Démocratique Haykel Mekki a assuré mardi, qu’il est inconcevable de tenir une plénière dans « une caserne et non un parlement », dénonçant le renforcement sécuritaire autour du parlement.
Lors du démarrage de la séance plénière pour le vote de confiance à la nouvelle composition gouvernementale, Mekki a dénoncé « l’interdiction de protestation pacifique des jeunes en colère. »