Lors d’un discours prononcé à l’occasion d’une plénière consacrée au vote de confiance aux nouveaux ministres, le chef du gouvernement Hichem Mechichi a déclaré mardi, que « l’une des principales priorités de la prochaine période consiste en la réforme des établissements publics. »
« Il n’y pas de lignes rouges en matière de réformes des établissements publics, »a assuré Mechichi, annonçant qu’une agence nationale de supervision des réformes sera lancée. »
Il a ajouté, en outre, que « cette réforme se fera en coordination avec les institutions nationales, notamment, l’Union Générale Tunisienne du Travail. »