Lors d’un discours prononcé à l’occasion d’une plénière consacrée au vote de confiance aux nouveaux ministres, le chef du gouvernement Hichem Mechichi a appelé la jeunesse tunisienne à être « la génération de la révolution sociale et économique, pour couronner la révolution de la liberté et de la dignité. »
Mechichi a déclaré mardi : « Soyons la génération qui rompt avec la succession des dettes et la rumination de l’échec. »
Il a tenu à assurer que « ce gouvernement est le gouvernement des réalisations, de la cohérence et des programmes. »