Le président de l’Instance nationale de protection des données personnelles (INPDP), Chawki Gaddes, a recommandé aux institutions de l’Etat de désactiver leur compte facebook car les règles de protection des données personnelles ne sont pas respectées par cette plateforme.

Dans une déclaration, mercredi, à l’agence TAP, Gaddes a préconisé, à la place, d’améliorer les sites web des institutions de l’Etat.

L’instance a d’ailleurs désactivé sa page facebook et utilise son site web pour publier ses informations, a-t-il précisé.

S’agissant de la nouvelle composition de l’INPDP publiée au JORT, le président de l’instance a indiqué qu’elle comporte uniquement 12 membres sur les 14 requis.

Deux membres spécialisés en justice administrative manquent dans la composition pour absence de candidatures dans cette catégorie, a-t-il expliqué.

” L’instance ne dispose pas de toutes les compétences nécessaires à son bon fonctionnement, a regretté Chawki Gaddes, précisant qu’il continuera d’assurer la présidence de l’instance jusqu’au 5 mai prochain.