Le député Tahya Tounes Walid Jalled a condamné « l’implication du Parlement dans le confit politique entre le président du parlement et le président de la République. »
Lors de son intervention dans la séance plénière consacrée à la discussion du projet de loi amendant la loi organique relative à la Cour constitutionnelle, Jalled a ajouté que « le devoir nous appelle à instaurer la cour constitutionnelle.»