L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a condamné, lundi, les crimes sionistes répétés en Palestine qualifiant la dernière opération de la cité Jarrah à Al-Qods occupée de ” crime de purification ethnique perpétré au vu et au su du monde entier “.

L’UGTT a condamné le mutisme de la majorité des régimes arabes face à ces crimes d’occupation dont le dernier en date la tentative de l’entité sioniste d’expulser les familles palestiniennes vivant dans la Cité Jarrah estimant que la normalisation de certains régimes avec l’entité sioniste a poussé vers l’escalade contre le peuple palestinien.

Dans ce contexte, l’organisation syndicale a réaffirmé son soutien et sa solidarité avec le peuple palestinien qui milite pour reconquérir ses droits légitimes et établir un Etat indépendant ayant pour capitale Al-Qods.

A cet effet, l’UGTT a réitéré son engagement à continuer à défendre le peuple palestinien appelant toutes les forces démocratiques et syndicales à travers le monde à se mobiliser pour stopper les agressions sionistes et protéger le peuple palestinien de la politique de purification ethnique exercée par l’entité sioniste.

Par ailleurs, l’UGTT a souligné son soutien à toute initiative législative visant à criminaliser la normalisation avec l’entité sioniste.