Les investissements étrangers ont baissé de 31% au cours du premier trimestre 2021 par rapport à la même période de l’année dernière, selon les chiffres de l’Agence de promotion de l’investissement extérieur (FIPA).


La pandémie de coronavirus a joué un rôle négatif dans l’attraction des investissements étrangers dans la plupart des secteurs, explique l’agence qui précise que les investissements ont diminué de 2,5 milliards de dinars (919 millions de dollars) en 2019 à 1,8 milliard DT (662 millions de dollars) l’année dernière.

Ils ont atteint 344,6 millions DT (127 millions de dollars) au cours du mois de mars, contre 503,6 millions de dinars (185 millions de dollars) à la même période en 2020.

Les investissements annoncés dans le secteur industriel tunisien ont diminué de 27,3 pour cent à la fin du mois de mars, de même qu’ils ont remarquablement chuté dans les industries des matériaux de construction, des cuirs, des chaussures et des industries mécaniques et électriques.