L’individu arrêté, lundi à l’aube, à Sousse, lors de la mise en échec d’une tentative de migration irrégulière par les unités de la Garde maritime nationale du Sahel, n’est pas recherché pour un délit de terrorisme, a indiqué Mohsen Daly, porte-parole du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme.

Dans une déclaration accordée lundi soir à la TAP, Daly a précisé que l’individu en question a été mêlé à l’enquête sur l’attaque terroriste du musée du Bardo en 2015 mais a été acquitté.

Et d’ajouter qu’il a été placé en garde à vue avec d’autres personnes arrêtées pour tentative de franchissement illicite des frontières maritimes.
A noter que le porte-parole du syndicat de la Garde maritime de Sousse, Karim Balhouch avait déclaré, lundi, au correspondant de la TAP dans la région, que les unités de la Garde maritime du Sahel ont arrêté 27 individus qui s’apprêtaient à rejoindre de manière irrégulière les côtes italiennes, parmi eux le principal accusé dans l’attaque terroriste du musée du Bardo.