Le magistrat Imed Ben Taleb est nommé président de l'Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC), en remplacement de Imed Boukhris, a annoncé lundi la présidence du gouvernement.

Nommé en août 2020 à la tête de l’Inlucc, Boukhris sera appelé à d’autres fonctions, précise un communiqué de la présidence du gouvernement.

Magistrat de 3ème degré, Imed Ben Taleb a occupé plusieurs postes au Tribunal de première instance de Tunis et au Tribunal foncier.

Il a occupé le poste de premier juge d’instruction pendant 3 ans au pôle judiciaire économique et financier.

Depuis janvier 2018, Imed Ben Taleb occupe le poste de président de la Commission de confiscation.

Créée en date du 24 novembre 2011, le rôle principal de l’Inlucc consiste en la réception et le traitement des plaintes et des dénonciations signalant des faits soupçonnés de corruption, la vérification de leur véracité et le renvoi des dossiers devant les tribunaux.

L’Inlucc est une instance provisoire qui doit être remplacée par une instance constitutionnelle : l’Instance de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption dont la loi y afférente a été adoptée en 2017.