Le ministre de la Santé Faouzi Mehdi a démenti, mercredi, les déclarations de Imed Boukhris, le président de l'Instance nationale de lutte contre la corruption, limogé, au sujet du vaccin AstraZeneca.
Le ministre a assuré par ailleurs, que 190 doses du vaccin périmées ont été jetées.
Boukhris avait déclaré au journal Le Maghreb, que plus de 20 mille doses du vaccin Astrazeneca sont périmées, depuis le 31 mai 2021.