La Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA) a exhorté les chaines TV et radio au respect du principe de diversité et de pluralisme dans leurs émissions et à assurer l’équilibre des points de vue des invités.

 

Dans un rapport élaboré sur le pluralisme politique dans les médias audiovisuels, au lendemain du 25 juillet dernier, la HAICA montre que 79 pc des programmes et bulletins d’information ont comporté des positions favorables aux décisions prises par le président de la République.

Et d’ajouter que 66 pc du temps réservé aux réactions, a été utilisé pour faire passer des positions soutenant ces mesures, contre 34 pc d’attitudes défavorables.

Le déséquilibre était, aussi, perceptible au niveau du temps d’antenne accordé aux partis politiques et personnalités indépendantes, souligne la HAICA dans son rapport. Le mouvement Echaab, représenté au parlement et qui soutient les décisions présidentielles du 25 juillet, a accaparé 48,23 pc du temps d’antenne dans les chaines de télévision et 10 pc dans les stations radio.

La part des partis de la coalition au pouvoir réunis (Ennahdha, Qalb Tounès et Al Karama) ne dépassait pas les 6 pc dans les chaines de télévision et seulement 3,21 dans les radios.

Il ressort du rapport, concernant le temps accordé aux acteurs politiques, que le président de la République et ses conseillers ont bénéficié de 5 heures 26 minutes d’antenne dans les chaines de télévision. Loin derrière, le chef du gouvernement Hichem Mechichi avec seulement 13 minutes, suivi du président du parlement et de ses deux adjoints (9 minutes).

Dans les radios, le président de la République a occupé 6 heures 47 minutes du temps d’antenne, contre 33 minutes accordées au chef du gouvernement et 9 minutes au président du parlement et ses adjoints.

Dans son rapport, la HAICA pointe un déséquilibre au niveau du genre. En effet, la présence des hommes sur les plateaux télé et radio s’est élevée à 95 pc dans les chaines de télévision et 90,5 pc dans les radios.

Partant, la HAICA recommande d’accorder plus de temps au journalisme explicatif, par l’association d’experts et de spécialistes.

L’instance de régulation appelle, également, les médias à respecter le droit du citoyen à l’information dans le cadre de programmes équilibrés et diversifiés et à ne pas se limiter aux bulletins d’info et aux couvertures conjoncturelles.

Elle insiste sur le respect des principes de neutralité et d’objectivité des journalistes ainsi que sur l’attachement à la déontologie professionnelle.

Le rapport de la HAICA a couvert la période entre le 25 et le 31 juillet 2021, de 18 heures à minuit et s’est focalisé sur les mesures présidentielles.

Les médias ciblés par cette étude sont ; Al Wataniya 1, Telvza TV , Attessia et Al Insen pour les chaines de télévision et la radio nationale, radio Monasir, Mosaique FM, Jawhara FM, Ibsissama FM et Diwan FM pour les stations radio.