Machrou Tounès a décidé de charger Mohamed Fadhel Mahfoudh, membre du bureau exécutif du mouvement, d’établir les contacts nécessaires en vue de contribuer à la mise en place d’un mécanisme politique national pour la conception et l’élaboration d’un programme permettant de sortir, dans les plus brefs délais, de la situation exceptionnelle que vit le pays et de défendre les libertés, l’Etat de droit et la démocratie.

Dans une déclaration publiée mardi 28 septembre 2021 à l’issue de la réunion de son bureau politique, le mouvement appelle à ce que ce mécanisme regroupe les organisations nationales, l’Union générale tunisienne du travail en tête.

Il affirme également, le refus d’un retour à l’avant 25 juillet.

Machrou Tounès appelle à la mobilisation de toutes les forces nationales qui soutiennent cette approche pour protéger le pays contre les risques d’une forte polarisation politique qui ne fait qu’aggraver la crise et favoriser l’intervention étrangère dans un contexte économique et social très difficile.