Le ministère public au Kairouan a autorisé mercredi, la garde à vue du porte-parole du groupe, classé terroriste, Ansar Chariâa Seif eddine Raies, pour appartenance à une organisation terroriste.