Les journalistes ont observé jeudi, un rassemblement de protestation suite à l’appel du Syndicat des Journalistes Tunisiens et de la Fédération Tunisienne des médias, pour dénoncer les agressions contre les journalistes.
Le président du SNJT Mehdi Jelassi a déclaré à Shems Fm que « la sécurité des journalistes est désormais dans le collimateur de la liberté d’expression. »
« Ce qui arrive est dangereux (…) le discours de la haine et de la division est l’un des raisons de l’accroissement de la violence. »