Le président de la République, Kaïs Saïed, a présidé vendredi à Bizerte, la cérémonie officielle de la commémoration du 58e anniversaire de la Fête de l'évacuation.

 

A son arrivée, le chef de l'Etat a salué le drapeau au son de l'hymne national, avant de passer en revue un détachement des trois armes qui lui rendait les honneurs.

Il s’est, ensuite, rendu au carré des martyrs où il a déposé une gerbe de fleurs au pied du mémorial des martyrs et récité la Fatiha à leur mémoire.

Le chef de l'Etat a, à cette occasion, discuté avec des anciens combattants et remémoré avec eux des chapitres de l'histoire de la Tunisie, notamment celle en relation avec la lutte pour l'indépendance et la bataille de l'évacuation de Bizerte, indique un communiqué de la présidence.

La cérémonie s'est déroulée en présence de la cheffe du gouvernement, Najla Bouden, du ministre de la Défense nationale, Imed Memiche, de hauts gradés de l'institution militaire, des membres du Haut conseil des Armées, et d’anciens résistants. Le gouverneur de Bizerte, Samir Abdellaoui a, également, pris part à l'évènement.

 

Un peu plutôt, le président de la République s’est rendu à Borj Chellouf (délégation de Bizerte-Sud) où il a écouté les préoccupations des citoyens et citoyennes.

 

La fête de l'évacuation du 15 octobre 1963 marque le départ du dernier soldat français du territoire tunisien.