La réussite du processus de transition démocratique en Tunisie exige un dialogue national ouvert à toutes les forces nationales, partis politiques, organisations, société civile, jeunes et élite, a estimé le Parti National Tunisien.

Cette réussite requiert, aussi, une participation effective à la prise de décision afin d’acheminer le pays vers un avenir meilleur, a ajouté le parti dans une déclaration publiée, jeudi, au terme d’une réunion restreinte de son conseil national.

Le parti a souligné sa volonté de “participer activement à ce dialogue, étant convaincu de l’importance de promouvoir le développement régional et local et d’impliquer les jeunes et les habitants des régions dans le projet de développement global.”

Le parti a, également, appelé les autorités publiques et le gouvernement à œuvrer en faveur de l’amendement des lois et législations qui entravent le développement et bloquent les projets de réforme, et ce, dans le but de garantir la bonne gouvernance et le bon fonctionnement des appareils de l’Etat pour instaurer un Etat de droit et des institutions.

Il a, en outre, appelé à adopter une nouvelle politique économique basée sur une économie locale ayant pour objectifs la promotion des régions, l’emploi des jeunes, le développement des secteurs du transport, de l’enseignement et de la santé.

Le parti a recommandé de créer un climat favorable à l’investissement et d’encourager la production et l’activité industrielle.

La réunion a été consacrée, notamment, à la situation générale et aux derniers développements de la scène politique, économique et sociale.