L’universitaire Ali Felhi a assuré jeudi à Studio Shems, « le démantèlement d’un réseau qui vend la nationalité tunisienne au profit de palestiniens. »
II a indiqué que « l’affaire est très dangereuse, plusieurs parties sont impliquées dont des employés gouvernementaux. »
Felhi a ajouté que « l’unité nationale de lutte contre les crimes terroristes a pu découvrir ce réseau qui fournit aux Palestiniens des passeports et des cartes d’identités tunisiens. »
Il a révélé que des papiers officiels ont été falsifiés à la municipalité de Tunisie, à l’instar d’extraits de naissance.
« Un consul et un chef de bureau du consul on été arrêtés, en attendant l’arrestation d’autres politiques. »a-t-i ajouté.