Une éclipse lunaire partielle s’est produite vendredi, sans être visible en Tunisie. Elle a principalement, intéressé l’ouest de l’Asie, l’Australie, le continent américain et l’océan pacifique, a fait savoir l’INM.

Au maximum de l’éclipse, 97% du disque lunaire a été couvert par la pénombre de la Terre. Lors de cette éclipse, la lune s’est rapprochée de son apogée, le point de son orbite où elle est le plus éloignée de la Terre et son diamètre apparent a été de 0,499°, ce qui est 6,1% plus petit que la moyenne.

L’éclipse partielle durera 3 heures et 28 minutes. La durée totale entre le premier et le dernier contact de la Lune avec l’ombre sera de 6 heures et 2 minutes. Une durée relativement longue par rapport à une éclipse partielle.

L’éclipse lunaire est un phénomène qui survient lorsque la Terre est placée entre la Lune et le Soleil, projetant son ombre sur le satellite. La Lune ne reçoit donc plus de lumière du Soleil et disparaît de la vue.