Les unités sécuritaires ont réussi depuis le début de l’année de mettre en échec 200 opérations de contrebande de pièces archéologiques dans toute la Tunisie en 10 mois, a révélé le journal Al Chourouk dans son édition du lundi 22 novembre.
La police a découvert un gang international qui exerce entre la Tunisie, la Libye, l‘Algérie et l’Italie.
Selon une source sécuritaire, le gang avait déjà réussi malgré tout à faire passer des pièces rares via des postes frontaliers aériens, terrestres et maritimes.
La même source a ajouté que « chaque semaine, des contrebandiers de pièces archéologiques sont arrêtés. »